aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les smartphones permettent d'écrire de plus en plus vite

le Jeudi 3 Janvier 2013 à 06:30
  • 2 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

Le clavier demeure le moyen le plus utilisé pour saisir des données sur un smartphone. Malheureusement, tout le monde n'est pas dactylo ni professionnel du texto. Aussi, les ingénieurs rivalisent d'ingéniosité pour simplifier ce que l'on appelle "l'interface homme-machine".

Swype

Correcteur automatique 

Il y a d'abord le correcteur orthographique, désormais un standard sur les smartphones, qui ne cesse de s'améliorer : tapez le début d'un mot, même avec des fautes, et le logiciel est capable avec un taux de réussite impressionnant de deviner le mot que voulez écrire. Il suffit alors d'appuyer sur la barre d'espace, par exemple, pour que le mot s'inscrive en entier et sans faute sans avoir besoin de taper vous-même. C'est ce que l'on trouve notamment sur l'iPhone d'Apple.

Correcteur multilingue

De son côté, la future version du système Blackberry, Blackberry 10 qui doit sortir ce trimestre, proposera un système encore plus astucieux baptisé " flick " : au lieu de s'afficher au dessus du clavier, les mots suggérés apparaissent directement par-dessus les lettres, là où le regard est naturellement fixé, et pour accepter les mots proposés par le correcteur, il suffit de les faire glisser avec le doigt vers le haut de l'écran ce qui est encore plus rapide. En outre, Blackberry 10 promet de gérer simultanément plusieurs langues, par exemple à la fois le français et l'anglais, ce qui est très pratique pour envoyer des messages à caractère professionnel où l'on a souvent tendance à mélanger plusieurs langues. Enfin, le logiciel sera capable d'apprendre automatiquement de nouveaux mots proposés par l'utilisateur.

Glisser au lieu de taper sur les lettres

Dans le même ordre d'idée, l'un des modes de saisie au clavier les plus novateurs est sans doute le système " swype " proposé par Android. Là, plus besoin de taper sur les touches une par une pour écrite un mot : il suffit de faire glisser son doigt d'une lettre à l'autre et en quelques instants le système est capable de deviner le mot que vous vous apprêtez à écrire. Là encore, il suffit de valider sans avoir besoin de taper toutes les lettres. Swype est spectaculaire et vraiment pratique une fois qu'on en a pris l'habitude.

Bref, on voit que les smartphones réinventent carrément la manière d'écrire au clavier. Ils devinent les mots avant même qu'on ait le temps de les écrire. Pas certain que, demain, on sache encore écrire des phrases complètes puisque l'ordinateur s'en chargera à notre place. 

2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Il n'y a donc que 3 types de smartphones : IOS, Android et Blackberry(avec un modèle qui n'est même pas encore sorti !!!). Certes WindowsPhone représente une faible part de marché mais de là à disparaîtr complètement des écrans radar... Vous devez avoir raison : vive les modèles universels, qui se copient les uns les autres (hors BB), vive l'absence de réelle nouveauté depuis la sortie de l'iphone ! Bravo pour cet article techno !
Avatar de anonyme
surfea (anonyme),
Une autre solution : la dictée vocale. Très efficace et impressionante (sous android, même 2.3). Inconvénient : faut pas trop de bruit d'ambiance ...
aller directement au contenu