aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Apple dévoile l'iPhone 5, un smartphone "normal" sans fioritures

le Jeudi 13 Septembre 2012 à 06:55
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (1 vote)

Le nouveau joujou d'Apple a enfin été dévoilé hier à San Francisco après des mois de rumeurs. Nous avons pu le prendre en main dès sa présentation lors d'un évènement organisé par Apple à Londres.

Prise en main du nouvel iPhone 5 - © JC

Pas d'effet "Waou" pour ce nouvel iPhone 5. On prend le modèle de l'iPhone 4S mais dans le sens de la longueur, on l'affine, on l'allège et l'on se retrouve avec un nouveau modèle de smartphone signé Apple plutôt agréable à tenir en main mais qui ne marque pas une rupture phénoménale.  

Beaucoup d'améliorations invisibles

La marque à la pomme a souhaité, semble-t-il, améliorer l'existant en soignant les détails : processeur plus puissant, appareil photo et vidéo plus performant (toujours 8 megapixels), trois micros intégrés, etc.La vraie nouveauté, c'est le changement de connecteur. Le nouveau est plus petit que sur les précédents modèles ce qui va occasionner pas mal de chambardement du côté des accessoires.

iPhone 5 à côté de son prédécesseur l'iPhone 4S © JC

On notera l'agréable impression de légèreté à la prise en main ainsi qu'une très bonne maniabilité du grand écran vertical.

Des fonctions absentes

Quelques absences plutôt surprenantes : pas de compatibilté avec la 4G française, pas de support de la technologie sans contact NFC (encore peu développée, il est vrai) ni de recharge sans fil par induction comme sur le Galaxy S3 de Samsung ou le Lumia 920 de Nokia. 

Nouvel iOS version 6

Côté logiciel, l'iPhone 5 tourne sous iOS6. A noter : un puissant système de navigation GPS en 3D plutôt réussi. Il s'agit pour Apple de se débarrasser des applications signées Google comme notamment Google Maps.

En panne d'innovation ?

Bref, pas de véritable innovation pour ce nouvel iPhone. Au point que l'on peut s'interroger sur la stratégie d'Apple. La marque à la pomme serait-elle en manque d'inspiration et d'innovation depuis la disparition de Steve Jobs ? Ou bien a-t-elle choisi de se recentrer sur des usages essentiels en évitant les fonctions qu'elle juge peut-être trop "bling bling" car ne correspondant pas encore à un usage réel. 

Bref, un smartphone "normal" en quelque sorte qui sortira le 21 septembre à partir de 679 Euros. 

aller directement au contenu