aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Spec Ops : The Line, à la guerre comme à la guerre

le Dimanche 1 Juillet 2012 à 17:50
  • Pas encore de votes

Spec Ops : The Line est un jeu de guerre pas tout à fait comme les autre puisqu'il s'inspire plus de Francis Ford Coppola que de Sylvester Stallone.

Spec Ops : The Line © Radio France

La guerre, dans le jeu vidéo, c'est plus une affaire de dollars que de moral. Call of Duty, Battlefield, Ghost Recon, la liste des jeux de guerre est pléthorique, les succès impressionnant, l'humanisme et le réalisme eux, sont aux abonnés absents. Loin de l'héroïsme cliché des productions lambdas, Spec Ops : The Line tente l'impossible mission de rendre humain un champ de bataille. Pour cela, une recette : s'inspirer du cinéma d'auteur pour jouer l'absurdité de la guerre. Spec Ops : The Line nous emmène ainsi dans les pas de trois hommes, trois soldats plongés dans un Dubaï moderne et mortifié. Un jeu aux interactions classiques, on tire, on se couvre, rien de très nouveau là dedans, sauf que le scénario exploite à merveille le théâtre moral des opérations. Ajoutez à ce décor de sable et de vent une bande-son constituée de classiques du rock et Spec Ops : The Line surprend par sa maturité, une alternative inattendue et crédible au jeu de guerre sans âmes. Et déconseillé tout de même au moins de 18 ans.

aller directement au contenu