aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les concerts de musiques de jeux vidéo : un phénomène qui prend de l'ampleur

le Vendredi 3 Février 2012 à 17:50
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (5 votes)

Que ce soit pour entendre les musiques de Final Fantasy, de Zelda, du Video Games Live, devant des milliers de personnes ou des centaines, les concerts de jeux vidéo affichent complet en France.

Video Games Live © Radio France

Si on peut expliquer facilement cet engouement pour les bandes originales de sagas à succès telles Zelda ou Final Fantasy jouées par des orchestres symphoniques souvent prestigieux, comme le Royal Philharmonic Concert Orchestra, le phénomène concerne aussi des affiches plus confidentielles.

Exemple dimanche soir à Paris, dans une petite salle de 300 places où le jeune label français Wayô Records organisait une soirée entièrement dédiée à la compositrice japonaise Michiru Ôshima, totalement inconnue du grand public, et qui a notamment signé la musique d’un jeu poétique devenu culte : Ico. Dans ce théâtre, on a troqué les costumes du dimanche pour l’indémodable jean basket. La moyenne d’âge ne dépasse pas les 30/35 ans. Sur la scène, un piano, trois violons, un violoncelle et une chanteuse devant un public séduit, charmé pendant les deux heures du concert, un public absolument habitué aux concerts de musique classique.

Si ce croisement jeux vidéo et musique symphonique vous intéresse, le london Philharmonic Orchestra a enregistré il y a quelques mois un concert où les musiciens se sont amusés à reprendre les musiques des jeux vidéo. De Call of Duty à Tetris en passant par Zelda, Angry Birds ou Final Fantasy, c’est vraiment très beau, superbement réarrangé. Le nom de cet album : The Greatest Video Game Music.

Final Fantasy qui fait l’actu cette semaine. Avec la sortie sur les consoles Xbox 360 et PS3 d’un nouvel épisode intitulé Final Fantasy XIII-2. Une saga très cinématographique qui aime les chiffres et surtout la belle musique. Toujours aussi beau et rythmé, Final Fantasy XIII-2 est un épisode qui apporte beaucoup de nouveautés dans cette saga. Un peu plus de liberté également. Mais ce qui ne change pas, c’est qu’on ne comprend toujours rien au scénario durant les premières heures de jeu mais rien de grave. Et c’est déconseillé aux - de 16 ans.

aller directement au contenu