aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le sport version électronique s'impose peu à peu en France

le Vendredi 4 Mai 2012 à 17:50
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (4 votes)

Ce week-end à Paris, Iron Squid, tournoi de sport électronique, a fait salle comble au Grand Rex : 2.500 personnes dans la salle et plus de 52.000 personnes pour suivre les matchs en streaming sur Internet. Peu à peu, ce sport pas comme les autres s'impose en France.

Tournoi Iron Squid © Radio France

Au fait, l'e-sport, qu'est ce que c'est ? Méconnu en France, il s'agit de faire s'affronter plusieurs adversaires sur un même jeu. Au même titre que dans le sport traditionnel, il y a les amateurs, les joueurs de haut niveau et deux exigences : l'entrainement et le dépassement de soir.

Samedi dernier, au Grand Rex à Paris, c'était la finale du tournoi mondial Iron Squid réunissant beaucoup des meilleurs joueurs mondiaux sur StarCraft II. StarCraft II, c'est quoi ? C'est un jeu vidéo de stratégie sur fond de science-fiction où s'affrontent deux joueurs. Chacun sa base, ses ressources, ses unités d'attaque. But du jeu : contrôler la base de l'adversaire dans des matchs d'une quinzaine de minutes. Et qui dit sport électronique dit commentateurs sportifs. Les stars françaises en la matière s'appellent Pomf et Thud alias Alexandre et Hadrien Noci, deux frères qui commentent avec ferveur et passion comme les Lizarazu et autre Dugarry en foot.

Pomf et Thud ne sont rien d'autres que les deux commentateurs de jeux vidéo les plus écoutés de France avec des millions de vues sur leur chaîne Youtube. Il faut savoir qu'en Corée, ces événements e-sportifs sont diffusés à la télé comme un bon vieux match de foot chez nous. Une nouvelle manière de consommer du sport et des médias.

Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|dha3ZpY9E7o}
aller directement au contenu