aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

La série Apocalypse sur la voie du transmédia

le Mercredi 17 Avril 2013 à 17:55
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

Après "Apocalypse 39/45" et "Apocalypse Hitler", un nouveau volet de la série signée Daniel Costelle et Isabelle Clarke est en préparation. Des épisodes qui seront cette fois consacrés à la Première Guerre mondiale et construits, comme ses prédécesseurs, avec des images d'archives colorisées et dénichées en France, en Allemagne, aux États-Unis, au Canada qui est coproducteur. Et pour toucher toutes les générations, la production a décidé de ne pas se limiter aux seuls écrans de télé.

Apocalypse

Oui, souvenez-vous de cette série de documentaires historiques, "Apocalypse 39/45" et "Apocalypse Hitler", diffusée sur France 2, une série qui retraçait l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, de ses origines à la fin de la guerre avec des documents d'époque restaurés et colorisés. Ce qui avait suscité la polémique sur le thème : fallait-il coloriser la guerre ? Le succès d'audience a répondu à la question et a permis de rapprocher cette époque sombre de la notre.

Avec "Apocalypse 14/18", le transmédia sera cette fois à l'honneur. C'est quoi le transmédia ? C'est l'utilisation combinée de plusieurs médias pour développer un même univers. Un site dédié, une application et une transposition originale sur les réseaux sociaux sont ainsi en préparation pour cette "Apocalypse 14/18". Une application qui a pour but d'intéresser les plus jeunes à cette première guerre mondiale puisqu'elle est illustrée façon bande dessinée et manga.

"Apocalypse 14/18", une série télé, mais aussi un site, une application, des interactions avec les réseaux sociaux, une nouvelle manière de parler de cette guerre qui va peut-être relancer la polémique. Réponse dès l'été 2014 pour le centenaire du conflit avec le lancement du site officiel.

Musique maintenant avec l'album phénomène du moment; celui des Daft Punk et une promotion savamment orchestrée. Le nouvel album du duo français Daft Punk sort le 21 mai prochain et déjà, on ne parle que de lui. Il faut dire que leur communication est millimétrée avec quelques secondes de leur futur single "Get Lucky" lâchées de ci de là. Et cette communication passe aussi par le monde des applications. Hier, c'est la liste des morceaux de ce futur album qui a été dévoilé sous la forme d'une petite vidéo de six secondes publiée via l'application "Vine". "Vine", c'est quoi ? C'est une plateforme crée par le réseau social Twitter et qui permet de réaliser des vidéos de 6 secondes maximum avec une qualité souvent bluffante. Aucune connaissance en montage n'est requise pour les réaliser, et évidemment ce sont des vidéos à partager. Epingler les Daft Punk, un joli coup de pub pour cette application Vine qui est gratuite.

On change de registre. Air France propose désormais à ses passagers de lire les quotidiens sur tablettes. Depuis mardi, une application iPad baptisée AF Press permet ainsi aux voyageurs empruntant ses lignes de télécharger gratuitement un ou plusieurs titres de presse sur leur tablette le jour d'un vol. Alors attention, les journaux papiers mis à disposition des voyageurs lors de l'embarquement sont toujours là, il faut voir cette application comme un plus. AF Press permet ainsi de télécharger deux quotidiens et un magazine dans les 24 heures qui précèdent le décollage, offre réservée aux abonnés. Les voyageurs qui ne disposent pas de la carte d'abonnement pourront quant à eux télécharger gratuitement un quotidien le jour de leur départ, après d'être identifiés à l'aide de leur numéro de réservation. Air France qui envisage de porter cette application sur Android et Windows 8.

On parle du marché des SMS maintenant, un marché concurrencé par une application. Si l'application "Whatsapp" est encore peu connue en France, elle cartonne en Espace ou au Pays Bas. "WhatsApp" permet tout simplement d'échanger des SMS et de tchatter gratuitement via son forfait d'Internet mobile. Une petite startup de la Silicon Valley qui a désormais "plus d'utilisateurs actifs par mois que le réseau social Twitter", plus de 200 millions d'utilisateurs, 20 milliards de messages par jour. Un cauchemar pour les opérateurs mobiles pour ce service facturé moins d'un euro par an.

Pour terminer, une application pour les enfants. Elle s'appelle "Pepi Tree", un jeu d'exploration très printanier pour les enfants à partir de 2 ans. Six activités joyeuses et colorées sur tablettes. "Pepi Tree" qui part à la découverte des animaux de la forêt, du hérisson qu'il faut aider à jardiner aux écureuils qu'il faut nourrir de noisettes et de pommes de pin. Des jeux très simples même si parfois un peu longuet. "Pepi Tree" ça coûte un peu moins de deux euros.

Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|IJTNk48SaV4}
aller directement au contenu