aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Curiosity a identifié son premier caillou martien

le Lundi 20 Août 2012 à 17:44 mis à jour à 18:38
Par Mélody Piu

This composite image, with magnified insets, depicts the first laser test by the Chemistry and Camera, or ChemCam, instrument ab © Capture d'écran

Grâce à une caméra de conception française, le robot Curiosity, qui a atterri sur Mars début août, a identifié dimanche un petit morceau de rocher de la taille d'un poing.

Un petit geste pour Curiosity, un grand pas pour les chercheurs. Le robot armé d'un laser, d'un téléscope et d'une caméra, a identifié son premier caillou martien. C'est notamment grâce à sa ChemCam (Chemistry and Camera instrument), qu'il a pu analyser la composition minérale du rocher. Cette caméra de conception française est le fruit d'un partenariat entre l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (Irap) et le Centre national d'études spatiales (Cnes).

Une conception révolutionnaire

La ChemCam est l'un des outils les plus importants de Curiosity et surtout l'un des plus visibles puisqu'elle forme la tête du robot, lui donnant un léger air de cyclope.

Selon le site américain Space, la ChemCam peut tirer un faisceau laser à plus de 25 mètres de distance. Il est composé de trois spectomètres qui permettent de recueillir des informations au fur et à mesure qu'il balaye le rocher. Ainsi, les chercheurs regardent si la composition du caillou change, ce qui peut indiquer la présence d'autres éléments sous la surface.

La ChemCam est conçue pour prendre environ 14.000 mesures tout au long de sa mission sur Mars.

La ChemCam de Curiosity © Capture d'écran

"C'est très encourageant. On peut s'attendre à des découvertes scientifiques importantes avec la ChemCam qui analysera quelque milliers de cibles dans les deux prochaines années", s'est félicité Sylvestre Maurice, un des responsables du projet ChemCam à l'Irap situé à Toulouse. Et d'ajouter que "les données reçues sont même meilleures que celles que nous avions avec les tests sur terre".

Curiosity, un robot qui pèse plus d'une tonne et 2,5 milliards de dollars, a atterri le 6 août à l'intérieur d'un vaste cratère près de l'équateur de la planète rouge. Il a voyagé pendant huit mois, et restera pendant deux ans pour découvrir si oui ou non l'environnement martien a pu être propice au développement de la vie microbienne.

Par Mélody Piu
3
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
"SANS ovni" et "juste de la science pure" quelle idéologie magnifiquement aveugle. Des scientifiques ont trouvé une vallée ou des "OVNI" se manifestent régulièrement fait n°1. De part le monde cette vallée est un des seuls lieu qui possede un intensitée considérable. Des interactions avec un laser aurait été observé. Hypothèse n°1 des plasmas dense d'apres un spectre photo ou un objet métalique. Les plasma doivent avoir un apport d'énergie qui proviendrait d'une ( attention c'est sérieux ) "source inconnue" ou de nuages de scandium alimenté par du quartz qui lui même fournirait son énergie (a travers l'air comme sa) par l'eau qui s'infiltre dans les fissures des cristaux le fesant ainsi vibrer. Mais oui et pourquoi pas les marmottes qui se foutent de leurs gueules avec des lampes. . . . Plus d'infos pas de médiatisation RIEN enfin des ovnis exploitable des mesures et RIEN mais 2,5 milliards pour un robot sur MARS pas de problème.
Avatar de anonyme
Decrauze (anonyme),
Fête sur Mars pas la guerre. Sans OVNI, sans petit bonhomme vert, sans dieu de la guerre, juste l’humanité à la découverte d’une planète alentour qui a tant fait fantasmer. Si rare nouvelle au-delà de nos pesanteurs terrestres : la curiosité scientifique au service de la connaissance pure, loin des travers idéologico-religieux (http://pamphletaire.blogspot.fr/2009/08/priere-de-rentrer-sans-croire.html) qui justifient encore tant de massacre et d’entraves aux libertés fondamentales. Un peu du souffle martien : prière de rentrer sans croire, juste avec l’humble émerveillement.
Avatar de anonyme
arnaud (anonyme),
2,5 milliards pour mars et pour hessdalen en Norvège ???? le manque d'intérêt (tout relatif) est stupéfiant comme les expliquations fournies dont ont peut retenir "elle sont bien là" et aussi "on n'en sait rien du tout" de la diverses théories émerges. je suggere bien un point info sur cette petite vallée mystérieuse reportage a l'appui, dont FR3 et depuis rien, il faut être borné ou stupide ou les deux a la fois pour ne pas marquer un attrait a cette curiositée visible enregistrable mais inconnu !!! c'est une info de premier odre il me semble si en 2012 on ne peut savoirde quoi sont fait ses lumières dans le ciel ! j'ai pu lire que le Geipan colabore a l'étude et vous a votre avis ?
aller directement au contenu