aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Nintendo DS : le don de double vue

le Mercredi 18 Juillet 2012 à 06:00
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4 (4 votes)

Bien avant Apple et son iPhone, Nintendo imposa le tactile avec sa DS, console portable qui su séduire au-delà des frontières traditionnelles du jeu vidéo.

Nintendo DS © Radio France

Le petit monde du jeu vidéo accueille en 2005 la Nintendo DS, nouvelle console portable du japonais Nintendo. C'est elle qui doit succéder à la mythique Game Boy et surtout répondre au concurrent Sony et sa PSP. Le credo de la DS est bref : pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple.

Voilà donc la révolution : deux écrans dont un tactile à utiliser avec un stylet. Une Nintendo DS qui vise explicitement le public féminin avec des jeux dit casual, occasionnel, comme Dr Kawashima ou Nintendogs. Mais la DS c'est aussi Mario, Zelda et autre Pokémon, une console qui aurait pu séduire dès son lancement, mais il n'en fut rien, la faute à un design en forme de vaisseau spatial pour le moins repoussant.

Nintendo DS puis DS Lite, DSi et enfin DSi XL, la petite sœur de la Gameboy s'est tout de même écoulée par la suite à plus de 150 millions d'exemplaires sous ses différentes versions. Et ce n'est peut être pas fini. Un nouvel épisode des Pokémon sortira le 27 juillet prochain sur cette console increvable, l'une des plus populaires de l'histoire du jeu vidéo.

Intervenants : Daniel Ichbiah, auteur de la Saga des jeux vidéo aux éditions Pix'n Love. Guillaume Delalande, journaliste nouvelle technologie à LCI.

Quelques titres majeurs : Mario Kart DS, Inazuma Eleven, Dragon Quest IX, Professeur Layton Et Le Destin Perdu, Professeur Layton Et l'Etrange Village, The Legend Of Zelda : Phantom Hourglass, New Super Mario Bros, Pokémon Version Platine.

Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|DkJjyK6XoXI}
aller directement au contenu