aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Nes, notre sauveur

le Dimanche 12 Août 2012 à 05:20
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (1 vote)

Elle sauva à elle seule un marché du jeu vidéo à la dérive. La Nes pour Nintendo Entertainment System, une console de salon qui sort en 1983 au japon sous le nom de Famicom et qui touchera le sol français en 1987.

Nes © Radio France

Et à l'époque, le jeu vidéo est mal vu, has been. Vite fait, mal fait, trop cher, le japonais Nintendo prend le contrepied et prône la qualité et le divertissement avec sa console de salon Nes. Un centre de divertissement dont le prix est aussi un argument marketing. Un Nintendo Entertainment System qui doit beaucoup à sa manette révolutionnaire et une croix directionnelle désormais classique et surtout à un créateur génial : Shigeru Miyamoto. C'est lui qui va imaginer Zelda, Donkey Kong et surtout la première superstar pop de l'histoire du jeu vidéo : Mario.

Et preuve du succès phénoménal de la Nes, les enfants américains connaissent alors Mario aussi bien ou mieux que Mickey Mouse. Sans oublier d'autre succès comme Megaman, Zelda, Punch Out, Duck Hunt, Metroid. En France, la Nes marquera toute une génération plus qu'aucun autre objet de consommation.

Intervenants : Guillaume Delalande, journaliste à LCI ; Daniel Ichbiah, auteur de la Saga des jeux vidéo aux éditions Pix'n Love

Quelques titres majeurs : Super Mario Bros, Bubble Bobble, Gradius, Kirby, Metroid, TMNT, Zelda, Megaman 2, Castlevania, Punch Out, Adventure Island, Double Dragon II, Batman.

Vidéo(s)

{iframe|daily|346.5|462|xnplcx}
aller directement au contenu