aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

18 millions de Français lisent la presse sur le web

le Mardi 2 Octobre 2012 à 23:50
Par Elise Delève

Le nombre de Français qui lisent la presse sur internet est en augmentation de 3,9% sur un an, selon l'étude One d'Audipresse, soit 18 millions par mois. Ce qui marche dans les lectures numériques, c'est le "multi-reading".

AudiPresse One a publié cette semaine son étude sur habitudes des lecteurs français de la presse. Comparés à l'année dernière, les versions papiers des journaux ont à peu près le même nombre de lecteurs (+0,7%). Selon AudiPress, plus de 100 millions d'exemplaires sont lus chaque jour.

L'étude fait également le constat de la montée en puissance des lecteurs "numériques". Parmi les Français sondés, 86% se connectent tous les jours ou presque sur internet. La possession de smartphones a augmenté de 13% par rapport à l'an dernier. 2,6 millions ont l'intention d'en acheter un dans l'année.

Le phénomène du "multi-reading"

D'après l'étude, 18 millions de Français lisent la presse sur le web, et sept millions d'entre eux le font sur mobiles et tablettes (+26% par rapport à 2011).

Ordinateurs, smartphones, tablettes, ce qui fonctionne aujourd'hui, c'est le "multi-reading", c'est-à-dire l'usage et la consommation complémentaire des contenus sur différents supports numériques. Regarder une vidéo sur un ordinateur portable, recevoir un push sur son smartphone et cliquer sur le lien pour en savoir plus ou encore chercher et lire un article sur sa tablette. Au niveau des pourcentages, selon l'étude, 76% des lectures numériques se font aujourd'hui sur ordinateurs, 13% sur smartphones, et 11% sur tablettes. 

De plus en plus de Français multiplient les supports pour lire la presse © Capture d'écran du site audipresse

L'étude conclut en expliquant que le "multi-reading" ne veut pas dire pour autant que les lecteurs ne lisent plus les versions papiers des journaux, "53% des individus ayant fréquenté une marque de presse en digital au cours des 30 derniers jours ont aussi lu la version papier de la marque".

L'étude a été réalisée de juillet 2011 à juin 2012 sur un échantillon de plus de 35.000 personnes.

Par Elise Delève
aller directement au contenu