aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les moniteurs d’auto-école manifestent pour un permis rapide

le Jeudi 13 Mars 2008 à 06:18
Par Rédaction de France Info

home_theme © RF/Catherine Grain - Radio France

Il faut entre 3 et 4 mois pour repasser le permis après un échec. Largement plus que les 15 jours de délai légal. Les moniteurs manifestent aujourd’hui pour demander plus d’inspecteurs.

Après les inspecteurs du permis de conduire, il y a 15 jours, c’est au tour des moniteurs d’auto-école de manifester. A Paris, Lyon, Bordeaux, Rennes, Nancy, Toulouse, Marseille et Le Mans, ils protestent aujourd’hui contre les délais pour passer le permis. Entre 3 et 4 mois, selon les régions, avant de pouvoir retenter sa chance après un échec. Officiellement, le délai légal d’attente est de seulement 15 jours. Pour les apprentis conducteurs, l’échec fait exploser le budget. De 500 à 800 euros en plus pour continuer à prendre des leçons de conduite, sans compter le forfait initial. Un stress supplémentaires pour les candidats.
Lecture
 
Partager
Jean-Bernard Mendiboure, représentant de l'intersyndicale des moniteurs d'auto école, est moniteur à Paris depuis 15 ans. Pour lui, ces délais d’attente hors normes conduisent à des conditions de travail de plus en plus difficiles pour les moniteurs. Et poussent de nombreux candidats frustrés à conduire sans permis.
Lecture
 
Partager
En cause, la réforme de 2005. Elle fait passer l'examen de 22 à 35 minutes, et rallonge mécaniquement la liste d’attente avant de pouvoir repasser le précieux permis. Pour régler ce problème, les moniteurs demandent des postes d’inspecteurs supplémentaires. Selon eux, il en manque environ 400 pour toute la France. Alexis Jacquet
Par Rédaction de France Info

Thèmes

Créer une alerte avec ces thèmes
aller directement au contenu