aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Béziers: l'enseignante grièvement brûlée "devrait s'en sortir"

le Vendredi 14 Octobre 2011 à 04:14
Par France Info

home_theme © © France Info - Radio France

La professeure de mathématique qui a tenté de s'immoler par le feu hier matin dans la cour du lycée Jean-Moulin de Béziers est toujours hospitalisée dans un état grave à Montpellier, mais ses jours ne sont plus en danger selon le procureur de la République. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour les enseignants comme pour les enfants.

Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel qui s'est rendu sur place hier après-midi affirme que cette professeure “ en situation de grande fragilité... était suivie par nos équipes et bénéficiait d'un accompagnement pédagogique et médical.” Mais un des collègues de cette enseignante regrette que l'état de santé des professeurs ne fasse pas l'objet d'un suivi: “L'enseignement, c'est une des rares professions où on ne passe pas de visites médicales. Il n'y a pas de suivi médical des enseignants.” Un autre note que “l'acte qu'elle a commis, l'heure, l'endroit et la façon qu'elle a choisis pour le faire, sont des marques très fortes qui nous interpellent et qui nous font prendre conscience que la population enseignante est fragilisée. ” Selon le procureur de la République à Béziers, Patrick Mathé, la professeur “devrait s'en sortir”, son pronostic vital n'étant plus engagé, grâce à l'intervention rapide des lycéens qui ont assisté à la scène.
Par France Info
Créer une alerte avec ces thèmes
aller directement au contenu