Pastore vise le triplé avec le PSG

par mercredi 8 août 2012 12:20
Panoramic

Dans une interview accordée à L'Equipe, Javier Pastore, le meneur de jeu argentin du PSG, estime que le club de la Capitale a les moyens de réaliser le triplé Coupes nationales-championnat.

La reprise de la Ligue 1 est imminente. Dès vendredi, Montpellier remettra son titre en jeu face à Toulouse. Mais pour cette première journée de championnat, tous les regards seront tournés vers le PSG. Avec le recrutement de joueurs de classe mondiale comme Thiago Silva, Ezequiel Lavezzi et surtout Zlatan Ibrahimovic, le club de la Capitale est armé pour écraser la L1. Du côté des joueurs, hors de question de se cacher. Arrivé l’été dernier, Javier Pastore ne manque d'ailleurs pas d’ambition et entend rapidement se faire un palmarès à Paris. « La saison passée, nous avons été très proches de gagner le championnat, a confié le meneur de jeu argentin dans une interview accordée au journal L’Equipe. Il nous a manqué de l’efficacité, du punch et, par moments, de l’envie. Mais cette saison, si nous travaillons et que nous tirons tous dans le même sens, on peut gagner les trois titres : le championnat et les deux Coupes. Nous avons une grande équipe. »
Pour la première fois depuis la saison 2004-2005, le PSG s’apprête également à disputer la Ligue des Champions. L’occasion pour Pastore de découvrir la plus prestigieuse des compétitions européennes. Mais malgré le recrutement « cinq étoiles » de son club, « El Flaco » n’affiche pas la même sérénité que sur la scène nationale. « En Ligue des Champions, l’objectif sera d’atteindre les huitièmes de finale. Accéder en quarts serait magnifique. » Un objectif raisonnable que l’Argentin justifie par le manque d’expérience de son équipe à ce niveau : « L’argent n’a rien à voir avec la vérité du terrain. » Et pour briller sur tous les tableaux, le joueur de 23 ans estime que le PSG aura besoin de Nenê, pourtant en instance de départ : « C’était notre meilleur joueur (la saison dernière). C’est un vrai buteur, un joueur qui sait faire la différence. On a besoin de lui. »
Dans cet entretien, Javier Pastore revient enfin sur son cas personnel. Recruté l’été dernier pour 42 millions d’euros, le désormais ex-joueur le plus cher de la Ligue 1 n’a pas eu le rendement attendu. Capable de fulgurances, l’ancien meneur de Palerme a surtout manqué de régularité. Mais cette saison, « El Flaco » promet qu’il fera mieux : « Partout on m’a sifflé à un moment donné à cause de ma façon de jouer. Mais si j’avais pu mieux me préparer l’été dernier, je n’aurais pas eu ces creux. Je n’étais pas bien physiquement (…) Cet été, heureusement, j’ai pu faire une préparation complète. Le staff m’a vu à un niveau supérieur. Je suis plus tranquille aujourd’hui. » Réponse dès samedi avec la réception de Lorient au Parc des Princes.