EXCLUSIF | La Coupe du monde 2022 au Qatar programmée en hiver ?

par Yann Bertrand mercredi 8 janvier 2014 10:59, mis à jour le mercredi 8 janvier 2014 à 17h37
Mohamad Dabbouss Reuters

INFORMATION FRANCE INFO/FRANCE INTER | Pour la première fois, Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA, assure que la Coupe du monde 2022 n'aura pas lieu durant l'été caniculaire du Qatar. Le comité exécutif de l'organisation se prononcera sur la question en décembre 2014. 

Le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke se montre catégorique ce mercredi au micro de Jacques Vendroux pour France Info et France Inter : "Cela se jouera entre le 15 novembre et le 15 janvier au plus tard".

"Si vous jouez entre le 15 novembre et la fin du mois de décembre, c'est le moment où la météo est la plus favorable" (Jérôme Valcke)

Depuis l'attribution de l'organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar, il y a trois ans, le débat fait rage : est-il possible de jouer au football en été, sous des températures caniculaires - plus de 45°C - qui pourraient mettre en danger la santé des joueurs ? Un débat de plus alors que le pays est déjà accusé d'avoir "acheté" la Coupe du monde, et que des accusations d'esclavage sur des chantiers ont fait la une de l'actualité l'année dernière.

La solution semblait toute trouvée pour les organisateurs de la prestigieuse compétition : climatiser les stades neufs. Mais cette idée scandalise les associations écologistes à travers le monde.

A LIRE ►►► Le Qatar ne veut pas finir hors-jeu

La Fifa a lancé il y a quelques semaines une large consultation sur le tenue en été ou en hiver du Mondial, à la demande des clubs et des ligues nationales. La décision définitive était attendue après la Coupe du monde au Brésil, l'été prochain. Le président de la Fifa Joseph Blatter s'est lui-même dit favorable à l'organisation en hiver.

Mais si tel est le cas, cela pose de nombreux problèmes : téléscopage avec les autres compétitions de football, droits de diffusion à renégocier, mais aussi incompréhension des fédérations de sports d'hiver, qui verraient débarquer un mastodonte médiatique pendant leur saison de prédilection.

L'annonce de Jérôme Valcke satisfait en tout cas pleinement Philippe Piat, président de la Fédération internationale des footballeurs professionnels.

Philippe Piat : "C'est une excellente nouvelle"  (00:02:25)
Il est interviewé au micro de Raphaëlle Duchemin.

Du côté du Qatar, la question semble ne poser que très peu d'inquiétude. En décembre dernier, Hassan Al Thawadi, secrétaire général du comité d'organisation, avait déclaré : "Nous avons toujours dit que nous pouvions organiser le Mondial en été. Mais si le monde du football ou la Fifa veut qu'il se tienne en hiver, nous serons ravis et prêts".