Didier Deschamps : "Les joueurs n'ont plus le droit à l'erreur"

par Clara Beaudoux lundi 9 juillet 2012 18:31
Charles Platiau Reuters

Le nouveau sélectionneur de l'équipe de France a donné sa première conférence de presse lundi à la FFF. La Fédération française de football a confirmé la signature de Didier Deschamps pour un contrat de deux ans, avec une option de deux années supplémentaire.

Le nouveau sélectionneur de l'équipe de France est très attendu sur la discipline après les frasques des Bleus pendant l'Euro 2012. Et Didider Deschamps a insisté sur les "devoirs" des joueurs, lundi lors d'une conférence de presse à la Fédération française de football (FFF). "Je ne suis pas là pour menacer ou quoi que ce soit, je fais confiance, mais aujourd'hui la situation du football français, on sera tous unanimes là-dessus, est telle que les joueurs n'ont plus droit à l'erreur", a déclaré l'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille. "Celui qui porte le maillot de l'équipe de France a des devoirs très importants, ils ne peuvent pas se permettre le moindre écart", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il voulait d'abord attendre les décisions de la commission de discipline.

"Deux aspects sont importants au delà de la qualité et du talent : la notion de groupe et l'état d'esprit des joueurs"

"Etre international français c'est magnifique, que ce soit la 1re ou la 50e sélection, mais ils auront aussi des devoirs d'exemplarité", a-t-il encore ajouté. "Je ferai des choix, et nous aurons l'occasion d'en rediscuter la semaine qui précédera le match amical contre l'Uruguay", en août, a-t-il conclu à ce propos.

Contrat de deux ans, option pour deux années supplémentaires

Lors de cette conférence de presse, le président de la Fédération française de football (FFF) a confirmé la durée du contrat de Didier Deschamps. "Il sera sélectionneur pour deux ans et deux ans de plus si nous nous qualifions pour la Coupe du monde (au Brésil en 2014)" a expliqué Noël Le Graët, insistant également sur le fait que l'ancien capitaine de l'équipe de France championne du monde en 1998 et d'Europe en 2000 était bien le "premier choix" du dirigeant.

"La première échéance c'est de se qualifier pour la Coupe du monde, je suis dans cette mission là" - Didier Deschamps  
 

Lecture
 

Partager

Le bilan des sélectionneurs depuis Michel Hidalgo

Le bilan des sélectionneurs depuis Michel Hidalgo © IDÉ