aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

La paire Benzema-Giroud n'a pas convaincu

le Mercredi 15 Août 2012 à 23:18
Par media365.fr

Principale innovation de Didier Deschamps, l'association Karim Benzema-Olivier Giroud a failli face à l'Uruguay ce mercredi au Havre. Les deux hommes ont eu du mal à combiner avant de céder leur place.

« J'ai envie de tester une animation à deux attaquants axiaux. Avec deux attaquants, on a plus de présence offensive. » Pour son premier match à la tête de l’équipe de France, Didier Deschamps a tenu à se démarquer de son prédécesseur, Laurent Blanc. Le nouveau  patron des Bleus s’est attaqué au schéma tactique et notamment le secteur offensif. Habitués à jouer avec une seule pointe, les coéquipiers de Hugo Lloris ont évolué avec deux attaquants pour le premier match de l’ère Deschamps, face à l’Uruguay. Résultat ? Une attaque dans le dur, incapable de faire vaciller une solide et rugueuse défense uruguayenne. Evidemment, il est encore très tôt pour tirer des conclusions d’un match qui s’est joué en plein moins d’août. Toujours est-il que le Gunner et le Madrilène n’ont pas spécialement montré des signes de faiblesse physique mais d’incompatibilité dans le jeu.

L’ancien Lyonnais, adepte du jeu en déviation, n’a pas su combiner avec l’ancien Montpelliérain. La faute peut-être à son placement, décalé côté gauche. « Il manque cette chose dans le dernière geste. Ce n’est pas facile physiquement. On essayer de se chercher, de communiquer et de produire du jeu. Il faut s’adapter, a déclaré Giroud à la mi-temps au micro de TF1. Je prends beaucoup de plaisir. Il y a encore des réglages à faire. Il faut chercher plus de présence devant le but. Mardi, on s’est bien trouvé à l’entraînement avec Benzema. Il faut reproduire ça en match. Il faut persévérer. Ce n’est pas en 45 minutes que tout va changer. Il y a eu des bonnes intentions. » Deschamps n’a pas voulu persévérer et s’est rapidement rendu à l’évidence en sortant Benzema pour Martin à l’heure de jeu…

Les chiffres confirment les difficultés du duo. Ainsi, selon le Scanball Football365, Benzema et Giroud ont échangé à quatre reprises uniquement. Une misère. Benzema a le plus tenté en jouant à trois reprises sur le joueur d’Arsenal, tandis que ce dernier a joué vers le buteur du Real Madrid à une seule reprise. A eux deux, ils ont eu la possession du ballon pendant à peine trois minutes. Insuffisant pour faire la différence. Enfin, avec 19 ballons perdus pour Giroud, et 18 pour Benzema, les attaquants du soir ont fait preuve de beaucoup de déchets techniques pour espérer faire la différence. Il y a du pain sur la planche…
Par media365.fr
Créer une alerte avec ces thèmes
aller directement au contenu