aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

La France veut confirmer face à la Biélorussie en qualifications du Mondial-2014

le Mardi 11 Septembre 2012 à 05:00
Par Baptiste Schweitzer

Franck Ribery en pleine discussion avec Didier Deschamps à la veille du match contre la Biélorussie © Michel Euler/AP/SIPA

L'équipe de France retrouve le Stade de France ce soir (21 heures). Les Bleus affrontent la Biélorussie pour leur deuxième match de qualifications pour le Mondial-2014. Il faut continuer sur lancée de la victoire face à la Finlande (1-0) la semaine dernière, soigner l'attaque et peaufiner la défense.

Il est des matchs à ne pas manquer. La rencontre face à la Biélorussie au stade de France en fait partie. L'équipe de Didier Deschamps a en effet une mission, confirmer après la victoire face à la Finlande la semaine dernière (1-0). Ce serait important pour le moral, important aussi d'un strict point de vue comptable avant d'aller affronter l'Espagne, à Madrid le 16 octobre prochain.

Face aux Biélorusses, Didier Deschamps va pouvoir compter sur sa charnière centrale solide. Le Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa et le Parisien Mamadou Sakho ont donné entière satisfaction au nouveau sélectionneur. Au milieu de terrain, Rio Mavuba – réhabilité – tient son rang. Seul contrariété pour le sélectionneur, la blessure d'Abou Diaby. Le joueur d'Arsenal, buteur en Finlande, souffre de problèmes musculaires qui vont "certainement" l'empêcher de tenir sa place.

Le chantier de l'attaque en revanche pose plus de soucis à Didier Deschamps. Il l'a d'ailleurs marqué comme prioritaire  Les Français n'ont inscrit qu'un seul but sur les quatre derniers matchs. Karim Benzema, l'arme offensive majeure des Bleus n'a pas marqué depuis six rencontres. Se pose aussi la question de son positionnement sur le terrain et de sa relation tactique avec ses coéquipiers.

L'idéal pour les Français serait donc d'emballer la rencontre, de faire rêver – enfin – les spectateurs. Histoire, notamment, de faire oublier les sifflets entendu lors de leur dernier match en France. Une rencontre amicale face à l'Uruguay au Havre qui s'était soldée par un triste 0-0. 

. © IDÉ

 

Par Baptiste Schweitzer
aller directement au contenu