Zika : le maire de Pointe-à-Pitre a "l’impression que les femmes d’outre-mer sont une quantité négligeable"

par Rédaction de France Info mercredi 3 février 2016 08:51

Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, a déploré mercredi matin sur France Info, le manque de "mesures proposées de façon à rassurer les femmes enceintes" dans les pays outre-mer face à la menace du virus Zika.

"Il serait possible par exemple de proposer une échographie supplémentaire entre le deuxième et le troisième trimestre, pour dépister très tôt d’éventuelles malformations, a avancé le maire guadeloupéen. Il serait possible de proposer un dépistage gratuit des sérologies de toute femme enceinte et de donner à l’université des moyens pour réaliser des études, être à l’avant-garde de cette recherche.", a-t-il ajouté.

Le maire a également dénoncé "un sentiment d’oubli et une maladresse" de la part de la ministre de la Santé Marisol Touraine, qui recommandait aux femmes enceintes de "différer leur voyage en Martinique, Guyane ou territoires d’outre-mer", jeudi dernier sur France Info. "Cela constitue une rupture de traitement égalitaire, explique Jacques Bangou, pour les femmes d’outre-mer, c’est le silence absolu. On a un peu l’impression qu’on leur dit qu’elles sont une quantité négligeable, et ça c’est choquant."

Le maire de Pointe-à-Pitre a en revanche salué la campagne d’information lancée pour identifier les éventuels gîtes larvaires du moustique.