Zaman : "C'est comme si François Hollande tuait le Figaro, c'est ce qui s'est passé en Turquie" (Reporters sans Frontières)

par Rédaction de France Info lundi 7 mars 2016 07:15

"C'est comme si Francois Hollande, considèrant que la ligne éditoriale du Figaro ne lui plaisait pas, avait décidé de tuer le Figaro, c'est ce qui s'est passé en Turquie", a réagi lundi sur France Info Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans Frontières.

Le quotidien turc Zaman, le plus grand quotidien d'opposition du pays a été mis sous tutelle par le gouvernement ce week-end. Le rédacteur en chef a été licencié. Le journal est toujours en kiosque, avec une différence de taille : c'est désormais un quotidien pro-gouvernemental, et le ton critique qu'il adoptait jusqu'à samedi a disparu des colonnes.

"Ce n'est pas la première fois que cela arrive en Turquie, cela participe d'une tentative d'emprise totale des médias de la part d'Erdogan [Le président turc-NDLR] (...) Il y a une terreur désormais chez les journalistes. Des centaines d'entre eux ont été licenciés pour avoir écrit un éditorial qui déplaisait au gouvernement, cela provoque une auto-censure pharamineuse", a ajouté le secrétaire général de Reporters sans Frontières. Pour Christophe Deloire, l'Union européenne doit se saisir de ce problème : "Il y a eu des rappels de principe pour ce pays engagé dans un principe d'adhésion à l'UE, il faut entrer dans un vrai rapport de force, que cela aille plus loin ".