Vaccination : "La politique doit reprendre le pouvoir sur les laboratoires" (Rivasi)

par Rédaction de France Info mardi 12 janvier 2016 10:35

Michèle Rivasi, députée européenne écologiste et agrégée de biologie appelle sur France Info  les représentants politiques à "reprendre le pouvoir sur les laboratoires" dans le domaine de la vaccination, alors que Marisol Touraine présente ce mardi matin (10h30) un plan pour relancer le recours aux vaccins en France.

Invitée à 9h15 sur France Info, l’élue Europe Ecologie-les Verts regrette "un manque de confiance au niveau des citoyens français vis à vis de la politique vaccinale". "Il y a eu plein de scandales sur la vaccination, notamment sur la grippe H1N1, où 90 millions de doses avaient été commandées, ça ne s’est vu nulle part ailleurs. Et, à côté de ça, les gens veulent vacciner leurs enfants, mais ils ne trouvent même pas le vaccin obligatoire, le DTP, on les oblige à acheter un hexavalent, qui protège de trois autres maladies."

Michèle Rivasi met en cause à la fois l’influence des laboratoires et le rôle des pouvoirs publics : "Il y a énormément de conflits d'intérêts, notamment au niveau du comité technique de vaccination qui indique la politique vaccinale, alors que ce sont des gens qui sont payés par les laboratoires pharmaceutiques. Il faut retrouver cette confiance, avoir vraiment des experts complètement indépendants, donner de l'argent sur la recherche publique, favoriser la pharmacovigilance."

L’eurodéputée insiste également sur la notion de recommandation : "On a une obligation vaccinale en France, ce qui n'est pas le cas dans d'autres pays européens. Quand Marisol Touraine dit que la vaccination ne se discute pas, ce n’est pas vrai, dans les autres pays européens, la vaccination n’est pas une religion." Michèle Rivasi appelle à "un débat public sur la vaccination."