Un jeune Isèrois condamné à une amende de 500 euros pour une "quenelle" à Manuel Valls

par Rédaction de France Info mardi 15 mars 2016 19:43, mis à jour le mardi 15 mars 2016 à 19h43

Un jeune électricien de 23 ans a été reconnu coupable d'outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique et condamné à une amende de 500 euros par le tribunal correctionnel de Grenoble. En novembre 2015, il avait fait une quenelle au Premier ministre Manuel Valls lors de sa visite à Moirans (Isère).

Devant le tribunal, le jeune homme fait son mea culpa. "C'est regrettable. Je ne pensais pas que c'était un outrage. Pour moi c'était un signe de mon mécontentement mais j'ai vite compris que ce geste n'était pas approprié", a-t-il expliqué. Le procureur de la république a dénoncé un geste "stupide, crétin". "Si on ne veut pas serrer la main à quelqu'un personne ne vous oblige, vous pouvez éviter, sans même vous faire insulter !", s'est-il amusé, en faisant allusion au "Casse-toi, pauvre con !" de l'ancien président Nicolas Sarkozy.