Un drone a frôlé un Airbus A320 au-dessus de Roissy

par Rédaction de France Info jeudi 3 mars 2016 20:09
Un drone a frôlé un Airbus A320
Un drone a frôlé un Airbus A320 © MaxPPP

Un drone est passé à cinq mètres d'un Airbus A320 d'Air France qui s'apprêtait à atterrir à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Le BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile) parle d'un "incident grave".

L'avion reliait Barcelone à Paris le 19 février dernier avec plus de cent passagers à son bord. C'est dans la phase d'approche que l'avion d'Air France croise le drone. Le copilote aperçoit l'engin alors qu'il vole à 1.600 mètre d'altitudes. Il déconnecte immédiatement le pilotage automatique de l'Airbus et fait une manoeuvre d'évitement. Le drone est passé, selon lui, "à environ cinq mètres en dessous de l'aile gauche de l'avion", précise le BEA.

 

Un incident extrêmement grave

Pour Michel Polacco, spécialiste aéronautique de France Info, l'incident aurait pu avoir des conséquences dramatiques : "La collision entre un petit drone, même si il ne pèse que quelques kilos, et un avion peut provoquer de graves dégradations sur un avion. Cela peut même rendre l'équipage incapable de piloter cet avion, s'il y a une fracture du cockpit ou du pare-brise. Avec un choc à 600 km/h, on peut parfaitement créer une catastrophe aérienne.
 
Evidemment, ce drone, très puissant n'avait rien à faire dans cette zone, c'est interdit. Ce genre d'incident arrive de plus en plus souvent. En 6 ans, il y a eu 200 cas répertoriés de quasi collision dans le monde.  Le problème, c'est que pour le moment, les radars ne parviennent pas à détecter ces drones, trop petits.