Accident entre un bus scolaire et un camion à Rochefort : six morts

par Rédaction de France Info jeudi 11 février 2016 08:34, mis à jour le jeudi 11 février 2016 à 16h21
L\\\'accident s\\\'est produit dans la zone portuaire de Rochefort. © Félix Mathieu/France Bleu La Rochelle/Radio France
L'accident s'est produit dans la zone portuaire de Rochefort. © Félix Mathieu/France Bleu La Rochelle/Radio France

Alors que les deux véhicules se croisaient, le camion a perdu une ridelle métallique qui est venue percuter le bus sur le côté, tôt ce jeudi matin. L'accident a provoqué la mort de six adolescents. Les deux chauffeurs ont été placés en garde à vue.

Ce bus scolaire assurait la liaison entre l'île d'Oléron et Surgères en Charente-Maritime. L'accident s'est produit peu après 7h10 et son bilan est lourd : au moins six morts, deux personnes en urgence relative et neuf autres prises en charge, selon la préfecture. Le bilan n'est pas définitif. 

Les chauffeurs n'avaient pas consommé d'alcool

Il y avait 15 enfants et deux chauffeurs à bord de ce bus. Ils ont tous les deux été placés en garde à vue, a indiqué la procureure de la République, Isabelle Pagenelle. "Nous avons une liste des victimes à partir des cartes scolaires qu'ils avaient dans les poches. Les familles ont été avisées mais nous devons confirmer cette liste par des expertises ADN, qui sont actuellement en cours à l'institut médico-légal de Poitiers" a-t-elle précisé. Leurs taux d'alcoolémie sont négatifs. Des analyses toxicologiques sont en cours.
 

"C'est un camion benne dont la ridelle latérale s'est ouverte - pour une raison que nous ignorons pour l'instant puisque des expertises techniques sont en cours - et a cisaillé le côté latéral du bus qui venait dans l'autre sens" a indiqué la procureure de la République. "Comme les deux véhicules étaient en mouvement, le cisaillement est devenu de plus en plus important et les enfants qui étaient de ce côté-là sont décédés."
 

Les circonstances de l'accident détaillés par Isabelle Pagenelle, procureur de la République du tribunal de grande instance de la Rochelle

Une ridelle ouverte empêche deux véhicules de se croiser

Interrogé sur l’état de la route, le maire de Rochefort a précisé que cette voie était "neuve" et "règlementaire". "Lorsque deux véhicules se croisent, il n’y a pas de soucis. Par contre quand deux véhicules se croisent avec une ridelle ouverte, là ce n’est pas possible", a expliqué Hervé Blanché sur France Info.

Cellule de crise et chapelle ardente

La cellule de crise a aussitôt été activée. La préfecture de Charente-Maritime a aussi annoncé la mise en place d'une cellule information pour les familles des passagers du bus. Le numéro pour la joindre est le 0811 000 617

A Rochefort, une chapelle ardente a été mise en place dans un gymnase afin d’accueillir les familles de victimes mais les corps, eux, ont été transférés au centre médico-légal de Poitiers car selon le maire de Rochefort "certains sont très abîmés".

Une cellule psychologique a été mise en place dans chaque établissement où sont scolarisés les élèves, a indiqué la ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem. Un moment de recueillement sera organisé à 18h devant le gymnase de la Vieille Forme à Rochefort en mémoire aux victimes. Présente à Rochefort en compagnie de la ministre de l’Education, Ségolène Royal, ministre de tutelle des Transports, a promis "toute la lumière sur ce terrible accident". 

Mercredi déjà, deux adolescents tués dans le Doubs

Ce mercredi, un car scolaire avait quitté le route près de Montbenoît dans le Doubs. Un accident qui a fait deux morts, des adolescents de 12 et 15 ans, et sept blessés. Le chauffeur doit être présenté à un juge ce jeudi.