Pourquoi le fils de Manuel Dias, la victime du Stade de France, n'ira pas au match

par Rédaction de France Info mardi 29 mars 2016 07:42
Michael Dias
Michael Dias invité ce mardi de France Info © RF

L'équipe de France joue pour la première fois au Stade de France depuis le 13 novembre. C'est lors de ces attentats que Manuel Dias a perdu la vie. Il est la seule victime des kamikazes du Stade de France. Son fils Michael Dias a été invité à assister au match, mais il a refusé.

"J'ai cordialement décliné l'invitation parce que je ne me sens pas d'aller là où mon père a perdu la vie, ni d'aller à ce match dans ces circonstances-là" a expliqué Michael Dias sur France Info. "Mais également parce que je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que dit le gouvernement sur le sujet aujourd'hui".  

"Je ne me sens pas d'aller là où mon père a perdu la vie, ni d'aller à ce match dans ces circonstances-là" (Michael Dias)

Il estime aussi que son père est la victime oubliée des attentats. "Ce n'est pas seulement mon père qui est oublié, c'est toutes les personnes qui sont blessées. Il y en a énormément, que j'ai rencontrées."

De nombreuses personnes se plaignent de la difficulté à être reconnues comme victimes et de la lenteur des aides. "Il y a une lourdeur administrative depuis le début par rapport à l'indemnité, à toutes les aides. C'est très compliqué de prouver qu'on est victime de cet attentat." La sœur de Michael Dias a contacté la cellule psychologique mais on lui a répondu qu'elle n'était pas la priorité. "On a eu la confirmation de la mort de mon père deux jours après."

Michael Dias est un fan de foot, mais il va lui falloir du temps pour aller dans un stade assister à un match. "Pour l'instant c'est assez difficile, même quand je regarde les matchs de son équipe préférée."