Sondage sur l'antisémitisme : "La lutte contre les préjugés a besoin d'outils de mesure" (UEJF)

par Rédaction de France Info vendredi 12 février 2016 13:43

Sacha Reingewirtz, président de l’UEJF (Union des étudiants juifs de France), s'est expliqué ce vendredi sur France Info sur le sondage commandé à l'Ifop avec SOS Racisme, dans lequel sont avancés plusieurs préjugés antisémites, invitant les sondés à dire s'ils sont d'accord ou non.

"Aujourd'hui, la lutte contre les préjugés a besoin d'outils de mesure, explique Sacha Reingewirtz. Il y a dix ans, Ilan Halimi a été tué parce qu'on pensait qu'un Juif pourrait plus facilement donner une rançon et parce qu'on pensait que sa communauté serait solidaire. La question est de savoir ce qui a changé depuis 2006. Ce sondage indique que les préjugés antisémites restent tenaces."

Interrogé sur le risque de véhiculer ces préjugés, le président de l'UEJF se défend : "Ceux qui sont responsables des préjugés, ce sont avant tout les gens qui s'épanchent dans des discours politiques, sur internet, dans les meetings, dans la rue, qui attaquent des gens parce qu'ils font partie de telle ou telle minorité. Il y a des phénomènes de rejet, je pense en particulier à un rejet des populations immigrées ou des populations musulmanes, et ça, ce sont des choses sur laquelle nous devons travailler, mais pour pouvoir y travailler, il faut qu'on soit capable de les mesurer."

Ce sondage révèle qu'un tiers des personnes interrogées est "d'accord" avec le fait que les Juifs utilisent dans leur propre intérêt leur statut de victimes du génocide nazi, ou que "Les Juifs sont plus riches que la moyenne des Français"