Rugby : Saint-André espère que Novès "va trouver les clés" avec le XV de France

par Rédaction de France Info jeudi 4 février 2016 08:43

PSA

Le jeudi 04 février 2016

Interrogé jeudi par France Info sur son successeur, l'ex-sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, espère que Guy Novès "va pouvoir trouver toutes les clés pour qu'on puisse vibrer dès samedi contre l'Italie".

Invité de France Info, l'ancien sélectionneur du XV de France Philippe Saint-André pense que son successeur Guy Novès "va sélectionner des jeunes joueurs qui vont avoir les crocs". L'ex-patron des rugbymen tricolores attend du beau jeu et du "plaisir" pour le match de l'équipe de France contre l'Italie, samedi.

Dans son livre "Devoir d'inventaire – dans les coulisses d'une branlée historique" (Robert Laffont), l'ancien sélectionneur revient sur ses quatre années à la tête de l'équipe de France de rugby, et sur son départ après le lourd échec des Bleus lors de la dernière Coupe du monde. "J'essaye de dire mon ressenti avec mes mots, je reste un amoureux du rugby, un amoureux de l'équipe de France". A-t-il des solutions pour rendre l'avenir plus brillant ?

"On a besoin que l'équipe de France redevienne la priorité du rugby français, ce qui n'est pas le cas actuellement"

"Un sport âpre"

"Je n'ai pas trouvé les clés pour pouvoir transcender les joueurs sur la régularité" avoue-t-il. "Il y a eu des beaux coups, comme la victoire contre l'Australie pendant les tests du mois de novembre, mais c'est vrai qu'on a eu du mal aussi, comme pendant les Tournois des six nations",  a reconnu Philippe Saint-André. L'ancien sélectionneur est revenu sur sa volonté de voir changer le calendrier du rugby français : "Ce que les gens doivent comprendre, c'est que l'on demande à nos joueurs de jouer onze mois, et on sait que, dans tout sport professionnel de combat, les joueurs ont entre trois et quatre mois pour se régénérer physiquement techniquement. C'est très difficile pour nos joueurs, le rugby est un sport âpre."