Révision constitutionnelle : "Un cheval de Troie de nature autoritaire" (Arié Alimi, avocat)

par Rédaction de France Info mercredi 10 février 2016 18:50

Arié Alimi, avocat au Barreau de Paris, a dénoncé sur France Info un "cheval de Troie de nature autoritaire" après l’adoption du texte de révision constitutionnelle, ce mercredi par l’Assemblée nationale.

Pour l’enseignant en droit de la responsabilité et en droit pénal à l’université Paris X Nanterre, "c’est un texte qui a une dangerosité pratique absolue."

Concernant la déchéance, Arié Alimi a expliqué que le texte "parle de délits et de crimes qui constituent une atteinte grave à la vie de la nation, ce qui n’est pas du terrorisme."

"Tout peut entrer dans ce texte", s’est-il inquiété, ajoutant que "quand on voit dans le code pénal ce qu’est une atteinte à la vie de la nation, un simple outrage pourrait entrer dans ce texte si le législateur décidait de le faire."

L’avocat a estimé qu’en fonction "d’une alternance politique différente", il pourrait y avoir "des textes extrêmement dangereux pour la France." 

"Je ne pense pas qu’on légifère et encore moins qu’on change une constitution dans le cadre de l’émotion parce que les Français changent d’avis en fonction des circonstances", a condamné Arié Alimi.