Renault poursuivi pour homicide involontaire : "C'est la question de l'organisation du travail qui est posée" affirme Me Lafforgue

par Rédaction de France Info lundi 22 février 2016 14:32

Douze ans après la mort d'un ouvrier écrasé par une pressse, Renault comme personne morale et l'ancien directeur du site de Flins où a eu lieu l'accident, sont renvoyés devant un tribunal correctionnel. Ils devront répondre d'homicide involontaire

L'avocat de la famille de l'ouvrier décédé, Me François Lafforgue se félicite qu'avec ce procès à venir "la question de l'organisation du travail chez Renault soit posée. Cette organisation a selon l'avocat, "abouti à l'accident notament le recours à la polyvalence, à la sous-traitance, à l'intérim, des équipes qui n'étaient pas suffisantes". Me Lafforgue espère que l'audience permettra également à la famille de la victime d'obtenir enfin des explications de la bouche même des responsables présumés de l'accident.