PS: "Le libéralisme quand on est de gauche mène toujours à l’impasse électorale" (Laura Slimani, Jeune socialistes européens)

par Rédaction de France Info lundi 29 février 2016 22:24

Alors que le Parti socialiste risque l’implosion après les dernières réformes du gouvernement et le report de la présentation du projet de loi Travail El Khomri en conseil des ministres de quinze jours, Laura Slimani, présidente des jeunes socialistes européens, a assuré que "le libéralisme, quand on est de gauche, mène toujours à l’impasse électorale", lundi soir sur France Info.

"Les partis socialistes qui ont fait ces choix-là, allemands, espagnols, britanniques ou irlandais, n’ont jamais connu les succès électoraux escomptés, cela a systématiquement démontré que le libéralisme, quand on est de gauche, mène toujours à l’impasse électorale, voire la déroute comme ont connu les travaillistes irlandais vendredi dernier", a-t-elle précisé.

Selon cette cosignataire de la tribune "Trop c’est trop", parue la semaine dernière dans Le Monde et qui critiquait très durement la politique du gouvernement, la seule solution de sortie de crise pour le Parti socialiste français serait "une politique qui permette à la gauche d’être rassemblée."

"Il y a aussi une autre possibilité, celle qu’ont choisi par exemple mes camarades portugais, qui est de s’allier" avec les écologistes et les communistes, a-t-elle avancé, assurant qu’il est "possible d’avoir une gauche qui change la vie."

"Ce qui est sûr, c’est qu’à 26 ans ou 24 ans on est trop jeunes pour voir cette politique menée au nom de la gauche", a déploré la présidente des jeunes socialistes européens, déclarant qu’elle ne s’était "pas engagée en politique pour voir autant de renoncement et pour voir autant de jeunes s’abstenir, voire voter Front national parce qu’ils se sentent trahis."