Projet de loi El Khomri : "Je suis tombé de ma chaise", assure le député PS Yann Galut

par Rédaction de France Info jeudi 18 février 2016 21:50

"En lisant cet avant-projet de loi, je suis tombé de ma chaise", a déclaré ce jeudi soir sur France Info le député PS du Cher Yann Galut. "Cette réforme me met en colère parce qu'elle remet en cause tous les fondamentaux de la gauche", a-t-il ajouté à propos du texte proposé par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui permet notamment d'assouplir considérablement l'organisation du temps de travail.

"Là, on fait quelque chose que même Nicolas Sarkozy n'avait pas rêvé de faire, a estimé Yann Galut. On reprend les vieilles recettes de la droite et du Medef. (…) On comprend les difficultés des entreprises. Mais croyez-vous que c'est en flexibilisant, en remettant en cause les 35 heures qu'on va pouvoir retrouver de la compétitivité ? Je n'y crois absolument pas."

Dans l'avant-projet de loi que la ministre du Travail a soumis au Conseil d'Etat mercredi soir, la durée légale de 35 heures par semaine est maintenue. Mais "la primauté de l'accord d'entreprise en matière de durée du travail devient le principe de droit commun", précise le texte.

"On nous annonce quand même qu'on va pouvoir travailler 60 heures par semaine, a pointé Yann Galut. Ce n'est pas raisonnable, on est tombé sur la tête. On sait que dans les années qui viennent, on va avoir un problème de partage du travail."

Myriam El Khomri n'a par ailleurs pas exclu de recourir à l'article 49-3 pour faire passer le texte sans vote. Inacceptable pour le député frondeur : "La ministre commence une discussion avec le Parlement en méprisant le Parlement. Je crois que c'est une erreur politique majeure qu'elle vient de commettre."