Primaires à gauche : "Nous ne pouvons avoir un président qui se prend pour un monarque républicain" (Lienemann)

par Rédaction de France Info samedi 30 janvier 2016 15:48

Marie-Noëlle Lienemann, qui appelle avec l'aile gauche du Parti socialiste à l'organisation de primaires pour 2017, dit sur France Info refuser "un président qui se prend pour un monarque républicain." "Nous refusons que l'on nous court-circuite le débat politique en nous disant : "Il y a un candidat obligatoirement reconduit puisqu'il est le sortant. Si [François Hollande] ne se sent pas en situation de convaincre le peuple de gauche, je ne vois pas comment il arrivera à convaincre le peuple français. Nous ne pouvons pas avoir un président qui se prend pour un monarque républicain, il n'y a pas d'infaillibilité du président, ce serait absurde dans une démocratie", explique la sénatrice de Paris. "Nous nous sommes engagés unanimement à exiger de notre parti que des primaires y soient organisées, comme c'est prévu dans les statuts, parce que nous pensons qu'il est fondamental que le débat ait lieu sur les grandes orientations d'avenir du pays. Ce débat doit avoir lieu entre la gauche et la droite, mais encore faut-il que la gauche présente un bilan sérieux, un projet, et un candidat qui porte ce projet et qui la ressemble." Marie-Noëlle Lienemann est également revenue sur les primaires organisées par le Parti socialiste en 2011 : "Il y a eu deux tours, et le premier tour a été éclairant. Je crains que François Hollande n'ait pas tenu compte du premier tour puisqu'il a choisi le plus minoritaire à gauche pour en faire son Premier ministre." Les "frondeurs" ont lancé ce samedi matin depuis l'Assemblée un appel à organiser des primaires à gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017.