Prêtre condamné et déplacé à Lyon : "Il s'est fait soigner et est resté sous vigilance de l'Eglise" (Vicaire de Rodez)

par Rédaction de France Info mercredi 16 mars 2016 18:20

Un prêtre du diocèse de Lyon condamné pour agressions sexuelles à Rodez est toujours en activité selon France Info. Ce curé, âgé de 55 ans, dirigeait un foyer de séminaristes à Rodez en 2007 et a été déplacé dans le Rhône après avoir été reconnu coupable de gestes déplacés sur des jeunes adultes.

Pour le vicaire général de Rodez, le père Bernard Quintard, la priorité était à l'époque, d'éloigner le prêtre de l'Aveyron. "L'évêque de l'époque a pris contact avec le diocèse de Lyon, avec Barbarin qui était déjà évêque, et il est parti à Lyon en 2008, précise le vicaire. Il s'est fait soigner, il s'est fait suivre. Il est resté là-bas sous vigilance de l'Eglise en ce sens où il n'avait pas de responsabilités avec les jeunes."

En 2007, le religieux avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis, trois ans de mise à l'épreuve, obligation de soins et interdiction d'exercer une activité professionnelle pour avoir pratiqué des caresses et des attouchements sexuels sur quatre étudiants. Le prêtre, qui doit éviter tout contact avec des jeunes, donnait encore des cours l'an dernier en théologie pastorale à l'université catholique de Lyon, en dehors de ses activités paroissiales.

Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, est soupçonné d'avoir gardé le silence après avoir eu connaissance de deux affaires de pédophilie impliquant deux prêtres de son diocèse.