Gattaz : les PME "grandes victimes de la nouvelle version de la loi Travail"

par Rédaction de France Info mardi 15 mars 2016 10:18
Pierre Gattaz
Pierre Gattaz, le patron du Medef © maxPPP

C'est ainsi que le président du Medef a réagi à la présentation par le Premier ministre Manuel Valls d'une nouvelle version du projet de loi de réforme du Code du travail.

Pour Pierre Gattaz, qui donnait ce mardi matin sa conférence de presse mensuelle,  les PME (Petites et moyennes entreprises) sont les grandes victimes de la nouvelle version de la loi Travail." Et pour éviter "la Bérézina (...) il faut que les députés entendent le ras-le-bol des chefs d'entreprises".

Le Medef a aussi présenté le contenu d'un sondage commandé à l'institut Ipsos. Il indique que 60% des chefs d'entreprise se sont dits favorables à la version initiale du texte. Dans cette même enquête, 43% des chefs d'entreprise se disent prêts à embaucher si la version initiale du projet de loi Travail était mise en œuvre. Parmi les mesures plébiscitées par les dirigeants d'entreprise dans ce sondage, on trouve en tête la clarification et l'assouplissement des règles applicables en cas de licenciement économique, et la possibilité accrue pour les entreprises de de négocier directement avec les salariés l'organisation et le temps de travail. Les chefs d'entreprise estiment à 76% que ces deux mesures leur permettraient d'embaucher plus facilement.