Perquisition à la FFF : "Un peu inutile" selon Noël Le Graet

par Rédaction de France Info jeudi 10 mars 2016 14:34

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, trouve "un peu inutile" la perquisition menée mercredi par le parquet financier français au siège de la Fédération à Paris. La procédure avait été demandée par le parquet suisse, dans l'enquête sur un versement suspect de 1,8 millions d'euros effectué en 2011 par Sepp Blatter, alors président de la FIFA, à Michel Platini.

Les autorités judiciaires françaises et suisses ont indiqué à l'issue de la perquisition qu'elle avait permis de saisir des documents en lien avec ce versement douteux.

Noël Le Graët, lui, assure sur France Info que les saisies de documents ne concernaient que la période "1998-2002 et les échanges qui ont pu avoir lieu entre Michel Platini et la FIFA, puisque Michel Platini était devenu conseiller de la FIFA dans cette période". Une période de transparence, selon le président de la FFF, qui indique que "des batiments ont été loués à l'extérieur de la Fédération, à des salariés qui étaient payés par la FIFA, mais la fédération était remboursée au centime près par la FIFA".

La perquisition menée est donc "un peu inutile", selon Noël Le Graët, qui espère qu'elle pourra tout de même "faire avancer l'affaire" et permettre à son ami Michel Platini de "sortir de ce guépier". "J'aimerais bien qu'il soit présent à l'Euro 2016, parce qu'on lui doit beaucoup", ajoute Noël Le Graët qui juge le contrôle d'hier "naturel, on doit bien entendu laisser toutes les choses à disposition de la Justice".