Nouvelles limites UE d'émissions diesel : une décision "coupable" pour Anne Hidalgo

par Rédaction de France Info lundi 21 mars 2016 09:52

Anne Hidalgo a jugé lundi sur France info "coupable" la décision du Parlement européen d'assouplir les tests d'émission de gaz polluants par les moteurs diesel à partir de septembre 2017. C'est "un non-sens", a -t-elle estimé.

En réaction, Anne Hidalgo et une vingtaine de maires européens ont lancé une pétition qui a recueilli 62.000 signatures en quatre jours. Cette pétition a pour but d'"informer pour dire à la population qu'il se passe une mobilisation d'un lobby qui va à l'encontre de la santé publique. Moi ce qui m'importe c'est la santé de nos habitants", a expliqué la maire de Paris.

Anne Hidalgo a pointé le rôle des lobbys industriels qui "ont dû jouer à plein". "C'est quand même terrifiant. Apres la COP 21 où on s'est tous engagés, ou il y a un accord historique conclu à Paris. (…) Après cela, on assiste à quoi ? A un lobby d'industriels qui obtiennent d'une commission d'experts européenne que l'on puisse déroger aux règles relatives aux oxydes d'azote de 110% , c’est-à-dire un permis de polluer qui est donné. Et le Parlement européen, avec certes une majorité un peu courte, mais qui autorise ces dépassements", a-t-elle ajouté.