"Nous sommes entrés dans une période de cohabitation institutionnelle entre le gouvernement et sa majorité" (Luc Chatel/LR)

par Rédaction de France Info jeudi 3 mars 2016 08:52

Alors que deux intersyndicales sont organisées ce jeudi pour tenter d'élaborer des contre-propositions communes au projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail, Luc Chatel a estimé jeudi sur France Info que "c’est mal parti" pour ce texte tout en reconnaissant que ce sujet a posé "beaucoup de situations délicates pour les différents gouvernements de droite ou de gauche".

Le président du Conseil national du parti Les Républicains a constaté "une situation inédite, c'est de battre en retraite avant une présentation en Conseil des ministres". "Nous sommes entrés dans une période de cohabitation institutionnelle entre le gouvernement et sa majorité", a-t-il remarqué.

Quant au fond, Luc Chatel s’est dit "favorable à un contrat de travail plus flexible. Il faut expliquer aux gens que ce qui compte c’est être capable de retrouver un emploi". "Il faut une économie plus souple, plus flexible, plus réactive, plus compétitive. Oui, je suis favorable au plafonnement les indemnités de licenciement. C’est une bonne disposition qui a fait ses preuves dans d’autres pays".