Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat

par Rédaction de France Info lundi 15 février 2016 13:23

Réunis ce matin au tribunal de Bobigny, magistrats, greffiers et avocats lancent un appel à l'aide inédit. Si en mars, les postes de magistrats vacants (une vingtaine) ne sont pas pourvus, les avocats de Seine-Saint-Denis menacent de déposer de multiples assignations contre l'Etat, pour dysfonctionnement de la justice.

"Nous avons décidé de procéder à des actions massives contre l'Etat. J'ai demandé à mes confrères, chacun dans son cabinet, d'identifier un, deux ou trois dossiers douloureux, emblématiques des difficultés causées par la lenteur de la justice", explique le bâtonnier de Seine-Saint-Denis Stéphane Campana à France Inter. "Ils vont établir des assignations en responsabilité. Et je ferai délivrer le même jour, toutes en même temps, les assignations."

"Nous avons un tribunal au bord d'une mort annoncée, poursuit-il. C'est l'appel de Bobigny, j'espère qu'il sera entendu. C'est valable pour Bobigny mais c'est valable pour toute la justice en France."