Macron : les jeunes n'ont "pas forcément une pleine conscience (...) du monde dans lequel nous rentrons"

par Rédaction de France Info lundi 21 mars 2016 08:53

Emmanuel Macron a invoqué lundi, sur France Bleu Normandie, un problème de pédagogie pour expliquer la mobilisation des organisations de jeunesse contre la Loi Travail. "Si quelqu'un a mal compris, c'est qu'on a mal expliqué", a estimé le ministre de l'Economie.

"Je n'ai pas de leçons à donner à la jeunesse de mon pays, on lui a fait trop de promesses. Que les jeunes se mobilisent, parfois s'indignent, je pense que c'est normal", a ajouté Emmanuel Macron.

"Notre responsabilité est d'expliquer, d'illustrer par l'action et les résultats ce que nous sommes en train de faire. Je pense que les choses sont en train de rentrer dans l'ordre, que nous devons continuer à faire la pédagogie de cette réforme, et, en même temps, la pédagogie sur le monde qui change", a estimé le ministre de l'Economie.

Emmanuel Macron, âgé lui-même de 38 ans, a indiqué avoir "parfois entendu dans les slogans ou dans les discussions que j'ai pu avoir avec les représentations de jeunesse des propos qui m'ont fait comprendre qu'elles n'avaient pas forcément une pleine conscience, non plus, du monde dans lequel nous rentrons, et nous ne rendons pas service à la jeunesse si nous lui laissons croire que le monde qu'elle s'apprête à traverser est celui de ses parents, ça n'est pas vrai".

De 69.000 à 150.000 manifestants ont répondu jeudi dernier à l'appel des organisations de jeunesse, selon la police et les organistaeurs. Une nouvelle mobilisation est prévue jeudi prochain.