Macron au forum de Davos s'attaque à nouveau aux 35 heures

par Rédaction de France Info vendredi 22 janvier 2016 10:51, mis à jour le vendredi 22 janvier 2016 à 12h00
Une nouvelle déclaration d\\\'Emmanuel Macron risque de faire réagir
Une nouvelle déclaration d'Emmanuel Macron risque de faire réagir (illustration) © MaxPPP

Devant la presse étrangère vendredi au Forum économique mondial de Davos en Suisse, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'est à nouveau attaqué aux 35 heures.

Lors d'une rencontre avec la presse étrangère vendredi au Forum de Davos, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a relancé la question du temps de travail et des salaires en France.

La petite phrase d'Emmanuel Macron risque de faire grincer quelques dents. Le ministre de l'Economie s'en est à nouveau pris aux 35 heures estimant que les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus "si les syndicats majoritaires sont d'accord".

Emmanuel Macron propose donc des heures supplémentaires sans bonus en cas d'accord majoritaire, ce qui signe "de facto"  dit-il, la fin des 35 heures. "Le point crucial n'est pas de tuer la loi, mais de prouver son efficacité et de l'adapter à l'entreprise".

Déclarations d'Emmanuel Macron au Forum économique mondial de Davos : un reportage de Célia Quilleret et Jean Leymarie

Cette petite phrase fait écho aux propos de François Hollande. Lundi, lors de la présentation de ses mesures pour l'emploi, le chef de l'Etat avait expliqué "que les accords d'entreprise pourront fixer les modalités d'organisation du temps de travail".