Les essais thérapeutiques se font sur "des personnes volontaires" (Ligue Nationale contre le Cancer)

par Rédaction de France Info vendredi 15 janvier 2016 14:13

Un essai thérapeutique de phase 1 a mal tourné jeudi à Rennes, provoquant l'hospitalisation en urgence de six personnes, dont une en état de mort cérébrale. Elodie Bégué, chargée de mission information sur les essais cliniques à la Ligue Nationale contre le Cancer, a rappelé sur France Info vendredi que "tous les essais cliniques se font sur des personnes volontaires." Dans le cas de Rennes, "ce sont des volontaires sains qui ne sont pas malades".

"La phase 1 sert à étudier la toxicité et la tolérance du médicament mais, pas son efficacité." a-t-elle précisé.

Pour débuter un essai de phase 1 chez l'homme, "on doit obtenir un avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP) et de l'Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)" a-t-elle ajouté.