Le prix du livre politique à Alain Minc pour "Un Français de tant de souches"

par Rédaction de France Info samedi 12 mars 2016 12:01
Alain Minc, économiste et essayiste, reçoit le prix 2016 du livre politique
Alain Minc, économiste et essayiste, reçoit le prix 2016 du livre politique © SIPA

Le jury du 25ème prix du livre politique a récompensé l'ouvrage "Un Français de tant de souches", d’Alain Minc (Editions Grasset).

A l'occasion de la 25ème Journée du Livre Politique, le jury réuni samedi autour de son président, le cinéaste franco-grec Konstantin Costa Gavras a décerné le Prix du Livre Politique à "Un Français de tant de souches", d’Alain Minc (Editions Grasset).

Il devance les deux autres ouvrages que le jury avait retenus comme finalistes : "Le mauvais génie", d’Ariane Chemin et Vanessa Schneider (Fayard) et "Piège d’identité – Réflexions (inquiètes) sur la gauche, la droite et la démocratie", de Gilles Finchelstein (Fayard).

Economiste, essayiste, conseiller politique, Alain Minc signe cette fois un livre plus personnel que ses précédents, centré sur sa vie et sa personnalité : "Le jury a sans doute été sensible à ce que quelqu'un comme moi parle de lui-même et pas de concepts", plaisante-t-il.

Rappelant qu'il est issu d'une famille immigrée - ses parents sont arrivés en France en 1931 - il se définit comme "un produit de l'assimilation telle qu'elle fonctionnait et que j'aimerais qu'elle fonctionne encore". Il estime que la France souffre d'un problème "d'intégration des jeunes issus de l'immigration. Il n'y a pas de problème d'immigration. Le solde migratoire annuel est de quelques dizaines de milliers de personnes, à côté du million de réfugiés syriens que vient d'accueillir l'Allemagne".

C'est par le refus de voir Marine Le Pen faire un bon score à l'élection présidentielle 2017 qu'il justifie son soutien à Alain Juppé : "Si Nicolas Sarkozy est désigné, il battra Mme Le Pen, mais pas de la même manière puisqu'une partie de la gauche ne votera pas pour lui. Et si c'est François Hollande au 2ème tour, j'ose espérer qu'il battrait Mme Le Pen mais ce sera difficile parce qu'une partie de la droite, pour des raisons bien illégitimes, ne votera pas pour lui".

Alain Minc, lauréat du prix 2016 du Livre politique