Le président de région Alain Rousset veut faire payer à la SNCF ses annulations et retard.

par Rédaction de France Info dimanche 31 janvier 2016 13:51

Alain Rousset président de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, déclare à France Bleu Gironde vouloir faire payer des pénalités à la SNCF pour ses retards, annulations, ou suppressions de trains.
"On dit qu'il va y avoir une suppression de 5 à 6% des trains, je trouve ça anormal, indécent, je m'interroge sur le fait de créer une pénalité à l'égard de la SNCF selon le nombre de suppressions qui sont annoncées. Si la SNCF ne comprend pas qu'elle doit se réformer, nous aurons des sanctions financières, je suis prêt à aller au tribunal s'il le faut", annonce Alain Rousset, dénonçant "un problème de service rendu dans [notre] région."

Alain Rousset rappelle que la région est le principal financeur des TER : "Nous avons investi près de 700 millions d'euros simplement sur des trains neufs, des centaines de millions d'euros hors compétence sur la régénération des lignes, nous versons plus de 130 ou 140 millions d'euros par an pour le fonctionnement de tout ça, ça ne marche pas, ça suffit."