Le kamikaze de l'appartement de Saint-Denis s'était rendu en Syrie

par Rédaction de France Info jeudi 14 janvier 2016 20:36

Le troisième kamikaze de l'appartement de Saint-Denis identifié ce jeudi comme étant le Belgo-Marocain Chakib Akrouh était connu en Belgique pour islamisme radical. Selon nos informations, il s'est rendu en Syrie pour combattre au sein de l'organisation Etat Islamique.

Chakib Akrouh, présent aux côtés d'Abdelhamid Abaaoud et de sa cousine, avait activé sa ceinture explosive, en plein assaut du RAID.

Les policiers belges ont retrouvé son identité grâce aux caméras de vidéo-surveillance de la RATP. Identité confirmée ensuite en France grâce à de l'ADN prélevé sur son corps et comparé avec celui de sa mère. Chakib Akrouh pourrait avoir fait partie du commando de la Seat qui s'est attaqué aux terrasses parisiennes. Son ADN a été retrouvé sur l'une des kalachnikovs découvertes après les attaques.