La prolongation de l'état d'urgence n'est "pas justifiée" (Syndicat des avocats de France)

par Rédaction de France Info vendredi 22 janvier 2016 22:20

Invité de France Info, Florian Borg, président du Syndicat des avocats de France, juge "pas justifiée" la prolongation de l’état d’urgence pour une durée de trois mois, annoncée vendredi par l'Elysée. "L'état d'urgence est un état d'exception qui répond à un risque quasi immédiat, (…) On passe d'un état d'exception à un état permanent", a-t-il regretté.

L'avocat a dénoncé la remise en cause "d'un certain nombre de libertés" et s'inquiète "des mesures qui sont prises par les pouvoirs publics et par l'exécutif". Il les juge "attentatoires aux libertés."

"On est en train de jouer avec notre système de démocratie libérale, on arrive dans un régime d'arbitraire et c'est extrêmement inquiétant", a-t-il expliqué.

Depuis le début de l'Etat d'urgence, 3.000 perquisitions administratives et 381 assignations à résidence ont été réalisées, selon les chiffres de ministère de l'Intérieur. "Il y a très peu de recours. On a une vraie difficulté à contester", a-t-il regretté. Par ailleurs, Florian Borg a remis en cause certaines "notes blanches" des services du renseignement qu'il juge "pas très sérieuses."

Le Conseil d'Etat vient de suspendre vendredi une assignation à résidence d'un habitant de Vitry-Sur-Seine dans la région parisienne, la jugeant non justifiée.