La détection des ondes gravitationnelles marque le "début de l’étude des trous noirs" (chercheur du CNRS)

par Rédaction de France Info vendredi 12 février 2016 09:24

C’est une découverte majeure qui vient consacrer l’intuition d’Albert Einstein il y a cent ans, les ondes gravitationnelles ont été scientifiquement détectées dans l’espace. L’annonce a été faite jeudi par des scientifiques américains. Ces ondes, qu’on peut comparer à celles que font l’eau lorsqu’un objet tombe dans un lac, sont issues de la collision de deux trous noirs. "Elles transportent jusqu’à nous des informations sur des phénomènes astrophysiques très violents", a expliqué vendredi Nicolas Arnaud, chercheur au CNRS sur France Info. "Là par exemple, elles nous permettent de voir des trous noirs de très grande taille. On n’avait jamais vraiment 'vu' des trous noirs de cette taille, on avait seulement vu de manière indirecte les effets qu’on interprétait comme étant dus à la présence de trous noirs. On espère en apprendre plus sur leur nombre, leurs propriétés. C’est le début de l’étude des trous noirs."