La Ciotat interdit les cirques avec des animaux sauvages : "Ces gens sont des petits nazillons" (PDG du cirque Pinder)

par Rédaction de France Info vendredi 11 mars 2016 10:42

Gilbert Edelstein, PDG du cirque Pinder, a jugé sévèrement sur France Info ce vendredi, la municipalité de la Ciotat qui a décidé d'interdire les cirques qui mettent en scène des animaux sauvages : "En France, il y a 36 000 communes, il y a 15 fadas qui interdisent les animaux dans les cirques (...) c'est des dictatures inadmissibles". "Ces gens sont des petits nazillons qui veulent imposer leur loi", a ajouté le PDG du cirque Pinder.

Le maire Les Républicains de La Ciotat a expliqué que cette interdiction était destinée à garantir le bien-être des animaux : cages inadaptées, différence de climats, malnutrition, les animaux sauvages seraient en danger dans les cirques. Le patron du cirque Pinder s'en est défendu sur France Info : "Les animaux sont excessivement bien traités (...) vus par des vétérinaires. Nos animaux sont suivis, pucés". Il a ainsi estimé que les lois en la matière étaient "extrêmement contraignantes".

Il a expliqué qu'enfermer les animaux en cage n'était pas "contre-nature", car ils sont "nés en captivité". "Allez donc en Afrique du Sud, voir les chasses privées où on abat les bêtes n'importe comment là-bas" a ajouté le PDG du cirque Pinder.

Gilbert Edelstein a également accusé les associations de défense d'animaux de "vouloir imposer leurs lois, leur animal préféré c'est le petit cochon rose. Vous savez les tirelires qui permettent de prendre les legs des mémés en faisant peur aux gens et en apitoyant les gens".