L’ombre de Bygmalion derrière le "système Balkany" selon la chambre régionale des comptes (France Bleu 107.1)

par Rédaction de France Info jeudi 11 février 2016 06:27

Dans un rapport sur la gestion de la ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) que s’est procuré France Bleu 107.1, la chambre régionale des comptes d’Ile-de-France pointe les méthodes suspectes de la ville pour s’offrir les services de la société de communication Bygmalion, mise en cause dans l’affaire du financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.
En janvier 2012, la municipalité de Patrick Balkany accorde à Bygmalion un marché "d’accompagnement et de conseil en communication", alors qu’elle dispose déjà d’un bataillon de 27 "communicants". Les juges notent que la procédure "a cherché à favoriser l’attributaire", pourtant plus cher que ses concurrents.
Mais surtout, les prestations de Bygmalion apparaissent "incertaines". La chambre n’a pas pu obtenir de preuve de la réalité des interventions, pourtant facturées 218.029 euros : vagues diaporamas ou documents sans rapport avec le marché, absence de compte-rendu ou de procès verbaux. Une plainte contre X pour détournement de fonds a été déposée en 2014 par l’association des contribuables de Levallois.