L'Insee prévoit une légère accélération pour l'économie française au 1er semestre 2016

par Rédaction de France Info jeudi 17 mars 2016 18:02

L'Insee voit presque rose dans sa note de conjoncture économique du mois de mars, rendue publique jeudi. L'institut prévoit une croissance de 0,4% par trimestre jusqu'en juin 2016. "L'économie française accélèrerait légèrement, en dépit d'une conjoncture mondiale maussade", a commenté Vladimir Passeron, chef du département de la conjoncture de l'Insee.

Les analystes prévoient un net rebond de la consommation des ménages, portée par une inflation quasiment nulle tout le semestre (-1,1%). Parallèlement, l'Insee s'attend à la poursuite du redressement des marges des entreprises. Elles devraient même revenir à leurs niveaux de 2008. Des bonnes nouvelles en grande partie dues à la baisse du prix du pétrole qui a fait gagner 23 milliards d'euros à la France en 2015, dont 10 aux ménages, a calculé l'Insee. La politique de baisse des coûts du travail commence également à porter ses fruits.

L'Insee prévoit aussi un lent rétablissement de la consommation des services touchés pour les attentats du 13 novembre à Paris. Les premiers indicateurs disponibles pour janvier 2016 suggèrent que le rétablissement de la consommation des ménages à son niveau d’avant les attentats ne serait que très progressif au cours du premier semestre 2016, qu’il s’agisse des dépenses en hébergement ou en transport aérien.

Enfin, le chômage devrait se résorber très légèrement de 0,1 point pour s'établir à 10,2% de la population active en juin, grâce à la création de 63.000 emplois sur les six premiers mois de l'année.