"Jungle de Calais": "un certain nombre de progrès" mais "des jeunes enfants" isolés "sans prise en charge" (Défenseure des enfants)

par Rédaction de France Info lundi 22 février 2016 16:42

A moins de 36h du démantèlement annoncé d’une partie de la "jungle" des migrants à Calais, la défenseure des enfants Geneviève Avenard a constaté sur place "un certain nombre de progrès, notamment en terme d’hébergements des femmes et des enfants et de containers pour les familles", a-t-elle expliqué sur France Info.
Geneviève Avenard a toutefois déploré la présence de "jeunes enfants qui restent dans le bidonville, isolés, sans prise en charge adaptée en centre d’accueil et d’orientation."
Certains de ces enfants "ont moins de 10 ans" et des mineurs ont confié être "victimes de violences."
"Avec la pluie, le froid et le vent, les conditions qui leur sont faites ne sont pas dignes d’êtres humains", a dénoncé l'adjointe au défenseur des Droits Jacques Toubon. Pour elle il est donc "urgent de mettre en œuvre un plan structuré, précis, d’accompagnement lors de ce démantèlement" et de proposer à ces enfants "des lieux d’hébergement dans lesquels ils vont pouvoir bénéficier d’un accompagnement psychologique" et "faire valoir leur droit à l’éducation."