FN : Jean-Marie Le Pen lance un ultimatum à sa fille, présidente

par Rédaction de France Info mardi 23 février 2016 08:13, mis à jour le mardi 23 février 2016 à 13h13
Jean-Marie Le Pen appelle sa fille à \\\"réunir\\\" le Front national sous peine d\\\'agir \\\"en dehors\\\" du parti
Jean-Marie Le Pen appelle sa fille à "réunir" le Front national sous peine d'agir "en dehors" du parti © MaxPPP

Dans une lettre ouverte à la présidente du FN, Jean-Marie Le Pen menace d'agir "en dehors" du parti, si rien n'est fait pour "réunir" le Front national.

Jean-Marie Le Pen appelle ce mardi sa fille Marine à "réunir" le parti, dont elle est présidente. Le co-fondateur du Front national a lancé cet ultimatum sur son site internet. Son appel est accompagné d'une menace d'agir "en dehors" du parti, si rien n'est fait en faveur d'un rassemblement. 

"Si l’on considère que seul le Front National peut, en provoquant un sursaut salvateur aux élections présidentielle et législatives de 2017, arracher notre pays au désastre qui s’annonce, il est indispensable qu’il soit réuni" 
— Jean-Marie Le Pen

Menace sur une action "en dehors du FN"

Le co-fondateur du FN, qui signe en tant que "président d'honneur du Front national", prévient que sa lettre est "un dernier effort avant qu’il ne soit définitivement trop tard".
Sinon ? "Nous agirons alors, et à regret, en dehors du Front National", annonce Jean-Marie Le Pen. Il remet clairement en cause son exclusion du parti, qui a entraîné, estime-t-il, un "malaise profond".
"Plus que de ma personne – encore que ! –, l’exclusion s’est voulue celle de la ligne politique que j’avais incarnée naguère : une ligne droite, non d’extrême-droite mais d’extrême droiture, fidèle à ses principes et à ses objectifs nationaux", ajoute le co-fondateur du FN. Invité de France Info, ce mardi midi, Jean-Marie Le Pen a expliqué : "Elle est souhaitée par beaucoup d'adhérents et beaucoup de militants qui n'acceptent pas l'oukase qui a été constitué par mon éviction".

"L'idée que l'on puisse supprimer le 1er Mai me choque" Jean-Marie Le Pen au micro France Info de Céline Bayt-Darcourt

A LIRE AUSSI ►►►Exclu du FN, Jean-Marie Le Pen se dit victime d'un "peloton d’exécution"

"Gagner la bataille de 2017 est un impératif catégorique" écrit Jean-Marie Le Pen qui veut "refermer au plus tôt la faille ouverte", une faille dit-il en s'adressant à la présidente, qui "suscite les ambitions chez de potentiels candidats qui, par leur seule présence, menaceraient vos chances de figurer au second tour."